Aspects pathologiques de la voie corticospinale

Activité

D’après la définition donnée pour chaque pathologie, indiquez si elles signent une anomalie des temps de conduction de la voie corticospinale :



Sclérose en plaques :

maladie du système nerveux central caractérisée par l’apparition, par poussée, de foyers de démyélinisation dispersés

Myélopathie cervicale :

syndrome lié à la diminution des dimensions du canal rachidien

Sclérose latérale amyotrophique :

ou maladie de Charcot, maladie caractérisée par la dégénérescence progressive, principalement au niveau de la moelle cervicale et du bulbe rachidien, de la voie pyramidale mais aussi des motoneurones

Maladie d’Alzheimer :

affection neurodégénérative qui se marque par la présence de plaques séniles (lésions extracellulaires suite aux dépôts de peptides beta-amyloïdes) et de dégénérescences neurofibrillaires (lésions intracellulaires, marquées par l’anticorps anti-Tau, provoquant une perte neuronale et synaptique) et qui se traduit par une altération progressive et définitive des fonctions cognitives, et en particulier de la mémoire (démence)