5    Introduction: oeil et vision

Anatomie de l'œil

Une coupe transversale de l'œil permet de passer en revue ses différentes composantes, traversées par la lumière : cornée, humeur aqueuse, pupille au centre de l'iris, cristallin, humeur vitrée puis enfin rétine.

La cornée est en continuité avec la sclérotique, la paroi fibreuse blanche et résistante du globe oculaire, sur laquelle sont insérées trois paires de muscles extra-oculaires qui permettent les mouvements de l'œil dans l'orbite.

Située entre la sclérotique et la rétine, la choroïde est une couche richement vascularisée qui assure la nutrition de l'iris et de la rétine. Elle contient de nombreux pigments foncés qui font que l'intérieur de notre œil, visible à travers la pupille, est noir.

Survolez le schéma ci-dessous avec votre pointeur de souris pour découvrir une description des différentes composantes de l'œil.

La tache aveugle

La tache aveugle correspond à l'emplacement du disque optique qui est une portion de la rétine dépourvue de photorécepteurs donc insensible ou « aveugle ».

Pour vous en convaincre, il suffit de réaliser les deux expériences qui suivent.

1) Fermez votre œil droit. Fixez sur le dessin ci-dessous le signe '+' avec votre œil gauche ensuite approchez ou reculez lentement de l'image tout en continuant de fixer le signe '+'.

Résultat ? A une certaine distance de l'image (20-30 cm), le point noir disparaît ; c'est lorsqu'il passe sur la tache aveugle de votre œil gauche.

La présence de cette tache aveugle signifie qu'il devrait y avoir une lacune dans le champ visuel normal (scotome physiologique). Or dans les faits ça ne semble être pas le cas, notre champ visuel étant « complet ». En fait, cette lacune existe bien mais il est impossible de s'en rendre compte parce que le cerveau compense ce déficit en remplissant la zone du champ visuel correspondant à la tache aveugle grâce aux éléments visuels environnant. Ceci explique que dans le cas ci-dessus, le point noir est remplacé au niveau de la tache aveugle par le fond blanc de la page. Ce phénomène de 'filling in' (remplissage) est encore plus clair avec ce deuxième exemple :

2) Fermez à nouveau votre œil droit. Sur le dessin ci-dessous, fixez le signe '+' avec votre œil gauche puis avancez ou reculez lentement l'image tout en continuant de fixer la signe '+'.

Résultat ? A une certaine distance de l'image (20-30 cm), la ligne apparait comme complète !

Ce phénomène illustre une caractéristique fondamentale de la perception visuelle: la perception ne correspond pas à l'image telle quelle s'imprime sur la rétine, mais à une construction active qui s'opère durant le parcours de l'information dans les voies visuelles centrales.